Ecoutez Radio Lutte

Soutenir TheChangeBook

Fil 222 proposé par tcb_officiel

Twitter_Logo_Blue

antipatriarcame a tweeté :

Je ne vis plus sur Strasbourg, mais j'y ai vécu longtemps et j'ai encore pas mal de contacts là bas. Il se passe dans cette ville actuellement quelque chose qui me semble très inquiétant. Je pense que ca doit avoir lieu ailleurs et que si ce n'est pas le cas, ca va venir.
Il y a quelques jours, quelqu'un qui sait que j'ai fait mes études a Strasbourg me contact sur instagram et me parle de la multiplication des témoignages d'agressions sexuelles de femmes sur le groupe facebook Étudiants de Strasbourg.
Je suis encore sur ce groupe, qui a toujours été un gros repère de mecs de droite si ce n'est de fachos, donc je vais direct jeter un oeil pour voir ce qu'il se passe. Et effectivement au milieu des annonces de coloc et d'échanges de meubles, plusieurs témoignages de femmes
pour raconter, chercher des témoins et/ou prévenir les autres meufs. Dans les commentaires ? Des dizaines et des dizaines de mecs. Voulant en majorité jouer les chevaliers, redoublant de violences en expliquant ce qu'ils feraient soit disant s'ils assistaient a ce
genre de scène, présumant des origines des agresseurs en ponctuant de remarques racistes et nationalistes (on est bien en Alsace...), calant au passage des remarques antifeministes pour certains et proposant de rejoindre le collectif Némésis (extrême droite), etc.
Je ne creuse pas plus la question sur le moment. Puis aujourd'hui, une pote de Strasbourg partage en storie insta de nouveaux éléments à l'origine de ce thread. Parce qu'il semblerait que la situation soit de plus en plus inquiétante.
Un compte instagram vigilance.strasbourgeoises est créé. Il se présente comme un groupe d'information, d'aide et de soutien aux victimes d'agressions. Ou est le problème ?
Ce groupe émanerait d'hommes cis, se prenant donc pour des chevaliers. Mais ce n'est pas tout, ces hommes seraient issus du groupuscule d'extrême droite : la cocarde. Et ce n'est pas les seuls !
Un groupe nommé "les gorilles" aurait été créé par un homme qui réalisait des vidéos raciste à l'occasion des rassemblements black live matter récemment et proposerait des "services de chevalier".
Ces groupes, en plus de ne pas être souhaitables et de ne servir qu'a tenter de redorer le blason de crevards, mettent en danger nos soeurs racisées.
Que des hommes veulent jouer les chevaliers et redoublent de comportements violents, sexistes, racistes et paternalistes pour soit disant aider les femmes, ce n'est pas nouveau. Mais là, ils s'organisent pour le faire et c'est bien plus dangereux et inquiétant.
Je ne sais pas encore quoi faire de tout ça mais il me semblait important de partager ces infos.
Il s'avère que pas mal de militantes sur place s'y intéresse de près. 👌

Enrouleur

Soutenir